Road trip to Portugal : souvenirs…

Il paraît que c’est les vacances !

Dans la famille OPEG, on essaie toujours de partir hors saison, du coup en juillet / août on est un peu aigri ! Faut dire qu’on entend parler que de ça (et bientôt du tour de France, ne nous plaignons pas), à croire que tout le monde arrête de bosser pendant deux mois. OK j’arrête de me plaindre.

Alors comme j’ai le temps de rêvasser au lieu de bosser, j’ai repensé à notre première escapade à trois qui, une fois n’est pas coutume, s’était déroulée en plein été, il y a deux ans. Ca date un peu, mais si ça peut vous donner des idées, je me dévoue !

Rappel des faits : PetitLo avait un peu moins de 6 mois au moment de départ, on l’appelait encore BébéLo ! Et quand son père a commencé à me parler de ces vacances quelques semaines à peine après sa naissance, autant dire que je ne suis même pas sûre d’avoir compris les sons qui sortaient de sa bouche 😉 Heureusement que ma sœur l’a aidé à planifier, je n’en étais pas vraiment capable… Donc, pour une raison que j’ai oublié, notre choix s’est porté sur le Portugal. Et pas n’importe comment, puisque nous avons décidé d’y aller en voiture. Habitant Toulouse, même si ça fait une trotte, ce n’est pas délirant non plus. Mais le facteur bébé nous a donné une idée supplémentaire : et si on transformait le trajet en road trip ? Merci à BébéLo, planificateur de voyages malgré lui, car ça a été génial !

Nous avons mis six jours à arriver à Lisbonne. Et que de bonnes surprises et chouettes découvertes en route ! Nos étapes ont été : Cambo les Bains (dans le pays basque), Vitoria-Gasteiz (en Espagne), Aranda del Duero, Salamanque (via Segovia), Ciudad Rodrigo et Tomar (au Portugal). Nous avions choisi de rouler maximum deux à trois heures par jour, pendant les siestes, et ça s’est super bien passé. Ok parfois on arrivait pile à l’heure du biberon, et ça chauffait un peu : tu vois les deux glands sur le parking, avec leur chauffe-biberon branché sur l’allume-cigare, bein c’est nous 😉

Ce qu’on a préféré : la découverte de Vitoria-Gasteiz et ses façades aux multiples bow-windows ; le Duero, ses vignes et ses cigognes ; manger notre cochinillo à l’ombre des remparts de Segovia ; la magnificence de Salamanque ; la tranquilité à l’abri des fortifications de Ciudad Rodrigo.

Plaza Mayor, Vitoria-Gasteiz

Plaza de Espana, Vitoria-Gasteiz

Sur les toits d Aranda del Duero

Sur les toits d Aranda del Duero

Catedral vieja, Salamanca

Arrivés du côté de Lisbonne, nous avions loué une petite maison à Charneca de Caparica, à une vingtaine de kilomètres au sud de la ville. Nous étions contents d’arriver, de se poser un peu avec BébéLo, de profiter du marché et des barbecues maison. En cours de semaine ma sœur nous a rejoints et nous avons poussé un peu plus loin vers le sud, jusqu’à Comporta, et pris le ferry pour traverser l’estuaire jusqu’à Setubal. On a aussi visité l’Alfama de Lisbonne, Sesimbra au sud de la Péninsule, la costa da Caparica et ses plages immenses…

La plage de Comporta

La plage de Comporta

Cette semaine écoulée, retour à l’itinérance ! Trois jours à Lisbonne dans un hôtel génial, deux jours à Porto (via Ericeira), passage en Espagne à Burgos et dernière nuit à Ascain avant de rentrer à Toulouse.

Ce qu’on a préféré : la vie à la lisboète dans notre patio de rêve, arriver par hasard à Ericeira et se dire qu’on y resterait bien une semaine, découvrir la plus confidentielle Porto et y faire des trouvailles, ressentir un énorme coup de coeur pour Burgos, c’est sûr on y retournera !

La plage d Ericeira

La plage d Ericeira

Plaza Mayor, Burgos

Plaza Mayor, Burgos

Point de vue pratique, partir en voiture (et pouvoir se charger comme des débiles) était très rassurant pour les jeunes parents angoissés que nous étions alors ! Pratique de pouvoir prendre le lit parapluie (même s’il n’a servi que dans les hôtels… en France), la poussette, la quantité nécessaire de lait en poudre, et j’en passe… Les hôtels avaient toujours des parkings, souvent souterrains, ce qui nous tranquillisait et nous évitait d’avoir à décharger tous les jours ! Nous avions préparé des sacs individuels pour chaque jour avec une tenue complète, plus pyjama et couches pour BébéLo. A chaque arrivée, on avait juste à piquer dans le coffre le strict minimum (trousse de toilette, nécessaire à biberon, poussette) et un sac de change journalier pour chacun.

On est pas bien dans les vignes ?

On est pas bien dans les vignes ?

BébéLo buvait uniquement du lait (au début du voyage), facile, et nous, nous profitions de la gastronomie espagnole pour nous régaler. Un peu dur les premiers soirs car BébéLo était très couche-tôt, mais ne dormait que dans son lit… pas évident pour nous de dîner en ville ! On a réussi à décaler un peu l’heure de son coucher, ce qui était parfait car il y a une heure de décalage horaire avec le Portugal. Arrivés là-bas, nous avons commencé la diversification alimentaire. Sa première purée fut donc de la courge portugaise ! A la location c’était pratique, un peu moins la dernière semaine d’itinérance, car il était assez difficile de trouver des petits pots salés basiques (goût unique, sans viande), que ce soit au Portugal ou en Espagne. Bien sûr on trouve des couches et tout le nécessaire pour bébé. Pour l’eau des biberons, j’étais perdue dans le rayon du supermarché et un vieux monsieur m’a conseillé heureusement ! L’accueil au Portugal comme en Espagne était toujours adorable, les serveurs faisaient visiter les cuisines à BébéLo, et les gens nous arrêtaient souvent pour discuter, nous demander son âge… ce qui change agréablement.

Du choix pour la soupe ! Au marché de Salamanca

Du choix pour la compote ! Au marché de Salamanca

J’ai été impressionnée de l’accueil dans les hôtels, il y avait à chaque fois des vrais lits à barreaux en bois, avec des parures de draps trop mignonnes et des petites serviettes. Des chaises hautes partout aussi, c’est là que nous avons commencé à l’y asseoir. Au niveau des journées, on faisait souvent la route le matin, installation à l’hôtel, déjeuner puis sieste (soit dans notre chambre, soit en poussette si on était en goguette) et balade en fin de journée pour boire l’apéro ! On rentrait tôt pour que BébéLo dorme correctement et ne soit pas détraqué 😉

Je ne tolère que les chaises hautes Louis XV.

Je ne tolère que les chaises hautes Louis XV.

J’aurais bien aimé vous raconter une galère rigolote mais même pas, ça me reviendra peut-être. Toujours est-il que nous avons passé des vacances inoubliables, dans des régions que je recommande chaudement ! Le fait d’avoir la voiture était un plus, et comme nous avions trois semaines c’était vraiment relax.

Voici les adresses que nous avons préféré, en espérant que cela n’ait pas trop changé :

– à Ciudad Rodrigo, l’hôtel Conde Rodrigo, où nous avons pu dîner tranquillou sur la place pendant que BébéLo roupillait (la fenêtre donnait sur la place, vive le baby phone !) ;

– près de Tomar, la casa rural Casa dos Arrabidos, tenus par un couple d’enseignants retraités  charmants, une bâtisse magnifique dans un grand parc où nous avions loué un petit appartement (pour une nuit) ;

– la maison que nous avions loué, un excellent rapport qualité prix, avec des propriétaires adorables. Pas de piscine en dur, mais cela ne nous a pas manqué ;

– pour dormir à Lisbonne (quartier Santa Catarina), louez un appartement dans un patio typique, et vous pourrez même aller manger chez Zapata juste à côté ! Dans le centre, près de Rossio, on a préféré se régaler au frais chez Baleal (une brasserie au charme surrané), plutôt que dans les restos à touristes environnants (qui ne sont pas forcément mauvais par ailleurs) ;

– à Porto, à boire et à manger, que du bon, au Restaurant Flor de Congregados.

Et pour finir en beauté :

jamones

Le gras, c’est la vie

Bon bein c’est malin, j’ai envie d’y retourner maintenant…

 

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Publicités

2 réflexions sur “Road trip to Portugal : souvenirs…

  1. Pingback: Road trip to Portugal : édition 2016 #1 | On part en goguette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s