English summer : le Wiltshire

Début août, nous avons passé quelques jours chez mes beaux-parents en Angleterre. C’était la première fois que PetitLo mettait les pieds sur le sol de sa (perfide) seconde patrie 😉

Ca a été l’occasion de découvrir en partie la région du Wiltshire, et sous le soleil en plus ! A peine quittés l’aéroport et l’autoroute, on se retrouve vite dans la campagne anglaise, c’est très agréable.

Nous avons d’abord visité Devizes, où mes beaux-parents vivent. La ville et ses commerces sont très agréables. Un déjeuner dans le jardin du Black Swan (mi pub, mi brocante) et une bonne sieste plus tard, nous avons déambulé le long du canal qui longe la ville. Tout comme sur notre cher Canal du Midi, les péniches et les plaisanciers sont nombreux à naviguer sur le Kennet & Avon canal. Curiosoité locale, les quinze écluses consécutives, les Caen Hills locks, forment un ensemble assez unique. Il faut environ 5 heures aux navires pour les traverser, avis aux amateurs !

Caen Hills locks

Caen Hills locks

Le  lendemain nous nous sommes dirigés encore plus à l’ouest, vers Bristol. Et avec nous tout le reste de l’Angleterre. Enfin ceux qui ne sont pas sur la Costa Brava ou aux Canaries : il paraît qu’ici aussi on peut aller à la plage ! (De plus, je ne savais pas que la population du Royaume Uni dépassait la Chine. Faudrait peut-être songer à la politique de l’enfant unique.)

Note : Je m’auto-absous pour toute vanne pourrie sur les Britanniques, commentaire raciste, cliché débile, etc… et sur les Anglais en particulier, n’oublions pas que je vis avec eux toute l’année ;-)))

Ceci étant dit, nous finissons par arriver à Bristol, où nous devons retrouver des amis dans un joli jardin… mais décidons de faire un crochet par le Festival International des Montgolfières. Pas forcément une bonne idée, mais une idée quand même.

En voilà deux

En voilà deux

Je sais pas pourquoi, on s’était imaginé que ça allait être le truc bucolique, limite chic, pique-nique dans des paniers en osier, vieux messieurs en costume de lin blanc, et j’en passe.

Alors qu’en fait c’était la fête à neuneu :

Et Gégé, va me chercher une saucisse frites !

Et Gégé, va me chercher une saucisse frites !

Baraque à frites à tue-tête, fête foraine du meilleur goût, je t’en passe et des meilleures… Sandwichs, deux tours de manège et on a pas demandé notre reste ! Fort heureusement le reste de la journée et le retour ont été calmes (et bucoliques donc).

Parenthèse sur la beauté et la lumière de la campagne anglaise, les routes qui serpentent dans les sous-bois, impression féerique qu’ Alice va traverser la route, poursuivie par le lapin blanc… On a vraiment été très dépaysé durant ces quelques jours, et pris du vert plein les mirettes 😉

Le dimanche, une journée 100% kid friendly : visite d’une mini ferme, avec serre aux papillons et jeux indoor, le rêve. Je plaisante mais c’est fou la différence entre nos deux pays, au niveau de l’accueil et des activités pour les enfants.

Chèvres affamées

Tentative d’évasion

Papillon papillonis

Papillonus papillonis

Nous avons assisté au déjeuner des loutres et des suricats, PetitLo a bien aimé. Mais sa grande passion reste :

CARPES ATTACK !!!

CARPES ATTACK !!!

Carpes koï fan club

Carpes koï fan club

Pour déjeuner, une chouette découverte que The White Horse (mi pub, mi refuge pour animaux), on s’est régalé et l’accueil était génial. Globalement je dois reconnaître qu’on a été agréablement surpris par la gentillesse des autochtones… en prendre de la graine !

Nous étions logés mais je suis sûre que cette région recèle de charmants B&B… à 2 heures de Londres, c’est une destination que je vous recommande chaudement ! Nous y reviendrons, donc on est loin d’en avoir fait le tour, mais en jetant un oeil ici, il me tarde déjà l’été prochain !

 

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Publicités

4 réflexions sur “English summer : le Wiltshire

  1. Roh mais qui c’est ce type en rose qui gâche la photo ? 😉

    Sinon je recommande la lecture du menu du Black Swan, follement exotique mais ma foi alléchant (et drôle (dauphinois potatoes).

    J'aime

  2. ça fait un moment que je rêve de la campagne anglaise, je ne sais pas pourquoi! Ce n’est pas une destination très exotique mais l’Angleterre m’a toujours attiré…ton article m’a donné vraiment envie d’y retourner en tous cas!

    J'aime

  3. Pingback: Christmas in London – Day #1 | On part en goguette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s