Bébé et le décalage horaire

Une crainte courante avec celle du trajet en avion !

Bien sûr cet article ne peut être complètement objectif, je ne peux parler que de mes propres enfants, mais j’ai du coup aussi quelques conseils qui peuvent être utiles…

Lors de notre voyage en Malaisie en mai, je n’appréhendais pas particulièrement le décalage horaire. Nous avions voyagé avec notre aîné au Sri Lanka deux ans auparavant, et c’était passé comme une lettre à la poste ! Bein devinez quoi ? Pas cette fois…

Déjà par rapport au Sri Lanka, il y avait beaucoup plus de décalage (6 heures contre 3). Les enfants avaient peu dormi dans l’avion, nous sommes arrivés en fin de journée, tous claqués. Après dîner nous les avons couché sans problème… pour 3 heures de sommeil. A minuit, on était tous réveillés ! Autant PetitLo restait dans son lit à glander (#enfantparfait), autant Miss Lala était clairement en mode « C’est le matin, yiha ! ». Difficile de raisonner un bébé de cet âge

Moi non plus je ne dormais pas de toute façon, on s’est mise au lit toutes les deux, on a fait les andouilles et des câlins pendant un moment (3 heures ?) et toutes les deux rendormies. Les trois nuits suivantes ont été agitées (voir point 2 ici) avec une rechute la cinquième (de nouveau réveillée de minuit à 4 heures du mat’). Ça a fait du bien quand ça s’est arrêté 🙂

Voyons le bon côté des choses (hum) : je ne dormais pas non plus de toute façon, et les journées se passaient très bien malgré le manque de sommeil. Voilà les deux uniques points positifs 🙂

IMG_5744

Et on peut se reposer n’importe où…

Alors que faire ???

  • Déjà, j’ai déconné oublié de les réveiller un peu plus tôt (et coucher plus tôt donc) les jours précédents, pour les décaler en douceur. C’est efficace, je l’avais fait pour le Sri Lanka, et même quand on va en Angleterre chez Papy et Nanny.
  • Les vols de nuit c’est bien mais… ne partez pas trop tard quand même, vous arriverez trop tard ! Je pense qu’on a pas mis toutes les chances de notre côté en arrivant à 18 heures. Si on était arrivés plus tôt, on aurait pu se promener, ils auraient été plus fatigués. Alors si c’est possible, choisissez un vol de nuit qui se pose en début d’aprèm.
  • Choisissez bien vos hébergements. J’ai eu les deux cas de figure : une nuit blanche dans un appart avec plusieurs chambres, et l’autre dans une chambre d’hôtel heureusement pas trop petite… Devinez quelle nuit a été la plus facile à vivre ? Récap de nos hébergements à venir…
  • Pensez au couchage de Bébé. On est parti avec cette tente, malheureusement cela n’a pas aidé car Miss Lala se sauvait ! J’aurais du réserver tous les hébergements avec un vrai lit bébé, ou acheter la Rolls
  • Le prendre à la cool ! et c’est vraiment pas mon genre ! C’est quand même les vacances, on a le temps de faire la sieste, et c’est rigolo de regarder par la fenêtre et de voir ce qui se passe dehors la nuit… Et puis pensez aux dossiers que vous pourrez leur ressortir plus tard 🙂

 

IMG_6147

Vraiment n’importe où !

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Publicités

Une réflexion sur “Bébé et le décalage horaire

  1. Pingback: Malaisie : nos hébergements avec bébé et enfant | On part en goguette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s