Albanie : les plus belles plages de la Riviera, avec bébé et enfant

Nous avons commencé notre grand voyage de l’été par une petite semaine de farniente dans le sud de l’Albanie.

Partis en voiture de Tirana, nous avons roulé jusqu’à Vlora. L’ « autoroute » est gratuite et en état correct, ça a pris environ 2 heures et demie. Nous déjeunons à Vlora qui est une grosse ville balnéaire bien bétonnée 😦

Après Vlora, on commence à longer la côte et les plages, puis on attaque l’ascension du col de Llogara. La route est impressionnante, toute en lacets, avec au sommet un paysage alpin ! La descente est incroyable, la route semble plonger dans la mer et la riviera commence…

IMG_7200 - Copie

A nous les plages !!!

Route tortueuse, criques d’eau turquoise et quelques villages de pêcheurs, c’est là qu’on s’arrête : nous avons réservé un appartement à Borsh, Villa Riand.

Le village est perché sur la montagne, le long de la route, et la plage est en contrebas. Il y a seulement une poignée de commerces et de restaurants, une source d’eau (fraîche, potable et gratuite) et… un canard :

IMG_7310

Il crée des embouteillages !

Le long de la plage il y a plein de bars et de restaurants, et un distributeur de billets (rare dans le coin !).

La plage est très longue, avec des coins tranquilles, d’autres avec des transats et des parasols à louer (pour quelques leks), il y en a pour tous les goûts !

IMG_7221 - Copie

On a préféré le côté tranquille !

IMG_7220 - Copie

Plage de Borsh

Ce qu’on a préféré à Borsh c’est la tranquilité et l’ambiance village. On a d’ailleurs prolongé notre séjour et on pense y retourner l’été prochain !

Par contre nous n’avons pas beaucoup bougé car les routes sinueuses (mais en état correct) rendent tous les déplacements hypra longs, et malheureusement le pauvre PetitLo est malade en voiture… je vous passe les détails 😮

Nous avons quand même fait une excursion d’une grosse demi journée pour aller voir le Blue Eye ou Syri i Kaltër. On a longé la côte jusqu’au nord de Saranda, puis quelques kilomètres dans les terres ; une heure et quart en tout et la route est bien indiquée. Sur place il y avait beaucoup de monde, ça nous changeait, mais l’endroit est vraiment magnifique !

IMG_7257 - Copie

Sans trucage !

IMG_7260 - Copie

Voilà le trou bleu

IMG_7262 - Copie

Cinquantes nuances de bleu

A l’entrée il y a un check point pour payer les droits : 100 leks pour la voiture et 50 par adulte. Le chemin pour accéder au parking est en piteux état mais heureusement court ! Puis il y a un parking et quelques minutes de marche seulement pour accéder à la rivière. L’eau est glaciale ce qui n’empêche pas quelques energumènes d’y plonger, bien que ce ne soit pas autorisé je pense… Mais ça fait de super photos 😉

On a testé le restaurant sur place, c’était très bon et pas plus cher qu’ailleurs. C’était chouette, la terrasse est sur pilotis au-dessus de l’eau et les serveurs remplissent les carafes directement à la source. L’eau est bien fraîche et les grillades super bonnes 🙂

Voilà pour notre grande sortie de la semaine, maintenant voyons les plages !

  • Porto Palermo

Notre préférée, à quelques kilomètres au nord de Borsh ! Une toute petite plage familiale, coincée entre une aire de stationnement pour camping car et le fort de Porto Palermo.

IMG_7256

La vue depuis le fort

IMG_7247

Repérage snorkelling !

La mer est très calme à cet endroit, peu profonde, l’idéal avec les enfants !

Comme ailleurs il y a des transats à louer, et un bar de l’autre côté de la route près du parking. Nous n’avons jamais eu de difficulté à nous garer malgré le peu de places, je pense que la plage est surtout fréquentée par les camping caristes qui y séjournent. C’était sympa car les enfants se retrouvaient pour jouer d’un jour à l’autre ! On aimait bien y venir en fin de journée.

IMG_7254

Le fort

  • Bunec beach à Piqueras

A une quinzaine de minutes au sud de Borsh, il faut traverser Piqueras et en sortir, puis suivre le panneau Bunec beach. La vue en chemin vaut déjà le détour :

IMG_7291 - Copie

On plonge où ?

La plage est très longue, à droite une partie civilisée avec transats et bar de plage, du coup nous sommes partis à gauche 🙂

IMG_7295 - Copie

Yoohoo y’a quelqu’un ? Non.

C’était franchement surréaliste, cette plage presque déserte en plein été ! Quand on est parti peu avant midi on devait être vingt !

IMG_7297 - Copie

Pour le déjeuner nous sommes remontés à Piqueras et sommes rentrés par hasard dans une taverne, Victoria : un des meilleurs repas de nos vacances ! Tout était délicieux et l’accueil adorable.

  • Gjipe beach

On ne la présente plus ! En remontant vers Orikum, nous nous y sommes arrêtés. J’appréhendais beaucoup la foule et la galère pour y accéder. C’était pas si mal finalement…

De la route côtière un panneau indique le monastère Theodorit (pas la plage donc). Une route en état magnifique, mais avec une seule voie (et passages aménagés pour se croiser) nous conduit au parking (300 leks quand même). Là commence la descente :

IMG_7317 - Copie

On enfile les baskets et c’est parti !

IMG_7325

On y est presque !

La descente dure une vingtaine de minutes et pour info j’y ai laissé une paire de sandales… Mais ça valait le coup :

Sur place il y avait du monde, trop à notre goût mais le lieu est vraiment splendide. La baignade est très agréable et les enfants se sont éclatés. On a déjeuné sur place, il y a trois ou quatre restos. C’était folklorique car la mamie qui cuisinait comptait sur ses fils pour lui amener la marchandise et ils sont arrivés vers 14h ! Du coup la pauvre nous a servi ce qu’elle pouvait, peu importe on était pas venu pour l’étape gastronomique !

Après tout ça il a fallu penser à remonter. Et oui, la descente du matin c’était de la gnognotte comparée à la montée en plein cagnard… Mais bon quand il faut y aller… Miss Lala était dans le sac à dos, en a profité pour semer son chapeau et a fait rebrousser chemin à son père pour aller le récupérer, juste pour tester son endurance 🙂 PetitLo a bien marché, il m’a motivé car j’étais au bout de ma vie.

IMG_7327

Une dernière pour vous (re)donner envie !

Pour finir quelques infos pratiques sur Borsh :

  • Nous avions loué un appartement à Villa Riand : un grand salon climatisé avec coin cuisine, canapé et lits superposés ; un grande chambre avec lit double ; salle de bains et balcon. On nous a aussi prêté un lit bébé (le Graal en Albanie). L’immeuble est calme, les appartements sont confortables, comme neufs, et les propriétaires charmants. 35€ la nuit.
  • Entre Himarë et Saranda le seul distributeur de billets est situé sur la plage de Borsh. Prévoir pas mal de cash d’avance au cas où.
  • Il y a des petites supérettes un peu partout pour le ravitaillement basique. Pas toujours de couches de marque, mais des couches quand même.
  • A Borsh il y a trois restaurants dans le village, le plus sympa est Ujvara, directement placé au-dessus de la source. Sur la plage nous avons testé le Luna e Mare, c’était super bon (pour un resto de plage) ! A Qeparo nous sommes allés à Veranda, un peu plus chic que les autres, plutôt bon mais moins charmant.

Cet article est déjà beaucoup trop long, n’hésitez pas à laisser vos questions en commentaires !

A suivre notre périple dans le nord de l’Albanie…

Publicités

4 réflexions sur “Albanie : les plus belles plages de la Riviera, avec bébé et enfant

  1. Pingback: Albanie : Vlora et ses alentours | On part en goguette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s