C’est comment l’Albanie ? : guide pratique et budget

Je m’aperçois avec les commentaires que je ne vous ai pas parlé de l’Albanie en pratique…

Le pays peut faire un peu peur pour diverses raisons, et les informations ne sont pas nombreuses ! Si on rajoute les craintes qu’on peut avoir à tous voyages avec des enfants, le stress grimpe vite…

Sécurité

Alors déjà, la GRANDE question : l’insécurité en Albanie. Le pays souffre d’une réputation sulfureuse, mais sur place c’est très cool. Nous n’avons jamais eu peur, même le soir à Tirana, il y a toujours une ambiance très bon enfant. Tranquillisez-vous, cette réputation est infondée.

IMG_7549

Mirë se vini në Shqipëri ! Bienvenue en Albanie !

Accueil

Y a-t-il des arnaques ? Pas dans notre expérience, il doit y avoir des gens mal intentionnés comme partout mais c’est tout. Ce qui est payant est clairement indiqué, les prix ne gonflent pas subitement sur les additions au restaurant, rien de ce genre. Les locaux dépannent volontiers et ne demandent pas de rétribution.

Parlons-en des albanais. Ne vous attendez pas à un accueil particulièrement chaleureux. Je pense qu’ils sont pudiques (pour des gens du Sud !) et qu’ils ne sont pas à l’aise à cause de leur méconnaissance des langues étrangères. On a quand même rencontré des albanais parlant anglais, et l’échange était bien là. Faut pas les brusquer quoi 🙂 Mais pour être allés ensuite au Monténégro et en Croatie, nous avons préféré l’hospitalité albanaise ! Plusieurs exemples :

  • lors de notre arrivée à Tirana, notre hôte Airbnb n’était pas dans le logement. La voisine de palier (une commerçante de la rue) l’a appelé spontanément, avec son propre téléphone, pour nous aider.
  • à notre départ d’Orikum, notre hôte nous a offert une bouteille de vin et des herbes aromatiques (je précise que le prix du logement était ridiculement bas).
  • lors d’un arrêt sur le bas-côté pour cause de vomi (classe), des primeurs qui tenaient un stand de bord de route nous ont donné des fruits pour les enfants et nous ont proposé l’eau de leur source pour les nettoyer. Le tout avec des grands sourires et des blagues, vu qu’on était pas particulièrement jouasse à ce moment-là.
  • et j’en passe !

Shopping

Ensuite, est-ce que je vais trouver de tout comme chez nous ? A Tirana et dans quelques grandes villes, oui. Partout ailleurs, non beaucoup moins. Donc on se ravitaille au maximum quand on tombe sur un grand supermarché (qui est beaucoup plus petit que chez nous tout de même, je veux vivre là-bas). Dans les villages de la Riviera par exemple, vous trouverez quand même des couches, mais faudra peut-être chercher un peu pour telle marque ou telle taille. Mais ça se fait.

Budget

Est-ce que ça coûte cher ? HUHUHU. Non. La monnaie est le lek. 1 000 leks = 8 euros. Notre budget pour 10 jours à 4, sans se priver (logement, excursions, location de voiture, restos à tous les repas) : 900 €.

Pour un logement familial sur la côte comptez en moyenne 35€ la nuit (et il y a moins cher). Dans les locations il peut être difficile de trouver un lit bébé, il faut vraiment le spécifier. Nous en avons eu partout excepté à Thethi, mais j’ai du éliminer certaines locations. Si ce n’est pas rédhibitoire pour vous, vous aurez plus de choix !

Pour manger à 4 on dépensait entre 1500 et 3500 leks (avec moultes bières et boissons fraîches). Les plats italiens style pâtes, pizzas, risotto coûtent dans les 500 leks, les grillades de viandes et de poissons sont au kilos (max 1000 leks le kilo pour le poisson). Disons qu’avec 1/2 kilo de poulet grillé (400 leks), une salade style grecque (150 leks), deux parts de frites (200 leks) et un plat de pâtes (500 leks max), vous faites déjà un bon repas car les portions sont très généreuses. Nos enfants sont petits OK mais avec des ados vous pouvez rajouter une pizza ou une autre portion de grillades. La bière locale à la pression est moins chère que le Coca. L’eau est souvent gratuite car il y a des sources partout ! Les glaces de marque internationale sont chères par contre, mais il y a d’autres marques dispos.

IMG_20180726_095719

Le meilleur des desserts !

Déplacement

L’essence est quasi au même prix qu’en France, et comme il n’y a pas d’autoroutes… pas de frais ! La location d’une petite voiture (Skoda Fabia) nous a coûté 30€ par jour, très correct. Les sièges autos sont gratuits, bien préciser le poids et la taille des enfants. On a emprunté la voiture à l’aéroport (pas de caution, paiement à l’arrivée en cash ou CB – carte de débit acceptée) et rendu à Shkodra. Cette option avait été négociée lors de la réservation et facturée 40€. Cela nous a évité de rendre la voiture à l’aéroport et de monter dans le nord en transport en commun. L’agence a un site et répond rapidement aux demandes, aucun souci avec eux. Question bagnoles et conduite, tout est là.

Dernière chose nous  avons utilisé le guide Bradt (en anglais) censé être plus complet que le Petit FutéIntéressant pour un cours sur la civilisation albanaise, un peu moins intéressant en pratique ! Très peu de conseils pour les familles aussi. J’ai feuilleté le Petit Futé depuis, qui n’est pas beaucoup mieux. Le mieux pour s’informer reste encore les blogs 🙂

Allez, n’hésitez plus, et si vous avons encore des questions j’y répondrai avec plaisir !

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

 

 

Publicités

3 réflexions sur “C’est comment l’Albanie ? : guide pratique et budget

  1. Pingback: Notre itinéraire à travers l’Albanie, le Monténégro et la Croatie… | On part en goguette !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s