Guide pratique Albanie, Monténégro, Croatie : location de voiture, frontières, conduite

Le rêve aujourd’hui, on va parler bagnoles 🙂 Vous comprendrez que je n’ai pas d’illustrations…

Préambule indispensable sur les cartes de crédit : ça devient très pénible cette histoire. En France, nous avons habituellement des cartes de débit (regardez la vôtre, c’est écrit dessus en petit !). Or depuis quelques temps, de très nombreux loueurs de voitures, notamment en Europe du Sud, imposent le paiement en carte de crédit. Pourquoi ? Je ne sais pas, toujours est-il que sans carte de crédit, des frais importants peuvent être ajoutés aux frais de location. C’est scandaleux mais très courant. Au printemps dernier à Malte cela a failli nous arriver, au dernier moment mon beau-père nous a prêté sa carte de crédit et la loueuse l’a acceptée (car normalement permis de conduire et carte de crédit doivent être au même nom !). Plusieurs personnes avant nous avaient du s’acquitter de frais supplémentaires, on s’est dit que c’était la dernière fois qu’on tentait notre chance !

Alors l’été dernier, en vue des nombreuses locations que nous allions faire, nous avons demandé une carte de crédit à notre banque… et on n’en a pas eu besoin 🙂

Location de voitures

Pour l’Albanie j’avais fait une demande en ligne deux mois avant. Réponse très réactive, vous pouvez visiter leur site. Ils ont confirmé rapidement, sans demander de caution ou papier. Nous avons récupéré facilement le véhicule au comptoir de l’aéroport. Le règlement s’est donc fait à ce moment-là (en CB, mais ils n’auraient pas été contre des euros manifestement), sans caution non plus ! Nous avons donc été en possession d’une Skoda Fabia neuve pour 30€ par jour (sièges enfant inclus). Sur les sièges cela peut valoir le coup de bien les confirmer, ils ne sont pas toujours disponibles dans la taille adéquate (on s’est débrouillé !). Pour le retour du véhicule (à rendre réservoir vide !), nous avions convenu de la laisser à Shkodra, pour un supplément de 40€. Le chauffeur nous attendait en centre ville, nous a déposé au camping et est reparti sans vérifier l’état de la voiture. Pas stressés les Albanais !

Au Monténégro nous avons du annuler une réservation car nous sommes arrivés un jour plus tôt. Le loueur très sympa a fait des pieds et des mains pour nous trouver un véhicule plus tôt, mais il n’a pas pu. Alors la veille, nous avons du réservé en catastrophe : moment de solitude mais nous avons trouvé via cette agence. Là aussi à la cool, j’ai envoyé une copie de passeport et permis par mail, et le lendemain midi le loueur nous a déposé le véhicule (sans frais) à la gare routière. Paiement en espèces, toujours pas de caution. Il a vaguement fait le tour du véhicule, surtout pour nous montrer les rayures existantes. Là on a eu une Citroen C3 diesel, quasi neuve, pour 45€ par jour (+21€ pour le siège bébé, 2ème siège offert). Au retour ils sont venus la récupérer à l’aéroport de Tivat pour 10€ de frais.

Nous avons longtemps hésité avant de louer une voiture en Croatie. Au départ on envisageait un transfert privé Podgorica-Split, pour info je n’ai rien trouvé en-dessous de 300€… donc on a loué, là aussi l’avant-veille pour le lendemain, via Rentalcars. On a récupéré la voiture à l’aéroport de Dubrovnik et rendu à l’aéroport de Split, ce qui explique le coup de bambou : 70€ par jour ! Location chez Alamo, paiement en CB avec caution carte : une Opel Zafira très bien. Au final heureusement qu’on avait une voiture, pour aller se dorer la pilule sur la péninsule de Marjan 🙂 et ça a permis d’économiser le coût du taxi pour l’aéroport.

Passage de frontières

Et les frontières ?  De Shkodra (Albanie) à Podgorica (Monténégro) nous avons pris le bus. Deux heures de route, et moins de 30 minutes pour le passage de frontière, 25€ pour 4 (10€ par adulte, 5€ enfant, gratuit pour les tout-petits). Rien à dire sur le bus, bon confort et route en bon état. A la frontière le chauffeur ramasse les passeports des passagers, s’occupe des formalités et les ramène tamponnés, on n’a même pas eu à descendre. Il n’y avait pas la queue (dans ce sens).

Pour la frontière Monténégro / Croatie, nous avions pris un transfert privé de l’aéroport de Tivat à celui de Dubrovnik (90€). Agence que je ne recommanderai pas car le siège bébé réservé n’était pas là… Trajet de la mort avec Miss Lala qui ne voulait pas rester assise 😦 et une heure de bouchon à la frontière… C’était raide ! On était content d’arriver… Il y a sûrement des bus ou des navettes qui font ce trajet, je ne me suis pas renseignée.

Conduite

Quand à la conduite des uns et des autres, disons que ça se civilise en allant vers l’ouest 🙂 En Albanie c’est folklo, surtout en ville, mais les gens ne vont heureusement pas bien vite (font juste n’importe quoi, mais à vitesse réduite donc). A Tirana on s’est garé devant notre maison sans problème, l’horodateur (ni l’autoroute, ni les radars) ne faisant pas encore partie du décor ! En montagne il faut faire attention, certains véhicules roulent à une vitesse d’escargot en montée, c’est super dangereux franchement. A part « l’autoroute » de Tirana à Durres, le reste est en état variable (beaucoup de nids de poules, des bouts qui manquent). Par contre la route panoramique de la riviera est en meilleur état que ce à quoi je m’attendais. Elle reste impressionnante mais elle est sécurisée (il y a des rambardes en pierre). De toute façon tout le monde roule à 30 🙂 Pour Thethi j’en ai parlé dans cet article, je déconseille vivement d’y aller par ces propres moyens, même en 4×4. Pour moi la route est impraticable sans y être habitué.

Au Monténégro il faut surtout faire attention aux limitations de vitesse (différente des nôtres et pas vraiment justifiées vu le bon état général des routes). Les policiers viennent manifestement d’avoir leurs jumelles-radars à Noël et adorent les utiliser : j’ai été arrêté deux fois en deux heures ! Sans amende, on a eu du bol, sachant que le Monténégro est le pays le plus corrompu d’Europe … Bref, faisez gaffe aux gendarmes 🙂

En Croatie RAS, on a juste été impressionné en se retrouvant à nouveau sur l’autoroute ! Et bien sûr c’était galère de se garer à Split en plein mois d’août…

Voilà, j’espère que ça aura pu aider à défaut de faire rêver 🙂

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Publicités

5 réflexions sur “Guide pratique Albanie, Monténégro, Croatie : location de voiture, frontières, conduite

  1. Pingback: Notre itinéraire à travers l’Albanie, le Monténégro et la Croatie… | On part en goguette !

  2. Pingback: Nord de l’Albanie en famille #1 : Lake Shkodra et excursion à Komani | On part en goguette !

  3. Pingback: C’est comment l’Albanie ? : guide pratique et budget | On part en goguette !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s