Sud de l’Albanie en famille : Ksamil et Butrint

Après avoir lézardé une bonne semaine sur la riviera albanaise, les grands-parents nous quittent et nous mettons le cap vers le sud de l’Albanie, aux environs de Ksamil et Saranda.

Nous voulons découvrir les quelques plages de cette péninsule et tenter la visite du site archéologique de Butrint. Une fois n’est pas coutume , ce sont les vieilles pierres qui ont remporté le plus de suffrages !

IMG_9068

Cathédrale à Butrint

Jusqu’à présent, nous n’avions pas vu grand monde sur les plages de la riviera (à part à Dhermi, ou Gjipe l’an dernier). Disons que nous avons rattrapé notre retard !

Nous avons tenté deux plages du nord de Ksamil : Mirror’s beach et Pulebardha beach. Pas de miracle, dans les deux cas l’affluence et le nombre de transats rendaient la marche sur la plage quasi impossible, il fallait marcher dans l’eau ! Du jamais vu pour nous ! Et je vous passe la musique à fond, les cocktails en plein soleil, l’étalage de chair raffinée 😉

IMG_20190802_182153201

Mirror’s beach

Pour ce qui est des îles au large de la station balnéaire de Ksamil, un tour en bateau vous coûtera 20€, mais nous avons préféré passer notre tour.

IMG_9096

Pulebardha beach

Excursion à Butrint donc ! On se demande combien de temps on va réussir à intéresser les kids, mais on le tente. Verdict : c’était super. Déjà le parc est grand mais pas immense et bien ombragé (ça tombe bien puisqu’on avait oublié les chapeaux). Les ruines sont bien conservées, on voit encore de quoi il s’agissait (non parce que des fois les 3 cailloux ah oui mais c’était une cathédrale, ça va) et en plus il y a des tortues 🙂

IMG_9041

Genre de forum

IMG_9048

On fait les aventuriers

On y a passé deux bonnes heures (on s’est perdu bien sûr), sans s’ennuyer. On y était à l’ouverture et il n’y avait pas trop de monde, quelques bus sont arrivés plus tard mais rien de comparable aux plages par exemple !!! Globalement les enfants ont bien suivi et ne se sont pas ennuyé, je recommande cette excursion si vous êtes dans le coin.

IMG_9077

Elle est pas choupi ?

IMG_9042

On y est resté un moment 🙂

En sortant du parc, qui est situé près d’une lagune, on a pris un bac (c’était folklo) (mais 700 leks quand même) pour rentrer à Ksamil en faisant volontairement un grand détour par la route de l’est du lac. Les paysages dans la campagne, avec le lac et les montagnes à l’arrière-plan sont sublimes (route SH98). Nous avons déjeuné dans un restaurant au bord d’un étang, au jardin très agréable, avec une petite aire de jeux pour les kids. Bonne surprise !

IMG_9082

IMG_9056

IMG_9122

IMG_9084

On l’aura compris, ce coin ne nous a pas particulièrement emballé, heureusement que nous avons fait cette virée à Butrint. Nous avons aussi bien aimé notre dîner au restaurant du lac, The Mussel House.

Sinon la ville de Ksamil est sans intérêt, au final nous avons même préféré l’ambiance de Saranda, plus authentique et familiale.

C’est d’ailleurs de Saranda que nous avons quitté l’Albanie pour la Grèce, un peu à l’arrache comme d’hab ! Nous avions pour but d’atteindre Janina (ou Ioaninna) dans la journée, or depuis Saranda seuls deux bus dans la journée desservent cette ville, à 6 heures du matin ou à 18 heures. Sans grand espoir, en fin de matinée nous quittons notre location et allons errer à l’arrêt de bus de Saranda avant de rendre notre voiture de location. Et là un chauffeur nous a pris sous son aile et a organisé notre transfert 🙂

A 13h nous étions dans son bus direction Gjirokaster… Il s’est arrêté avant d’arriver en ville car nous croisions le bus pour Janina ! Il était au téléphone avec l’autre chauffeur pour l’intercepter ! Nous avons débarqué sur la nationale, on a traversé avec nos valises et sauté dans l’autre bus ! Nous sommes arrivés à notre destination bien plus tôt que prévu, c’était génial.

D’un point de vue pratique, il est beaucoup plus facile de prendre un bus pour Gjirokaster et de prendre ensuite une correspondance pour Janina, car les bus sur ces deux tronçons sont fréquents. Il faut environ 1h30 et 1200 leks de Saranda à Gjirokaster puis environ 2h (selon le délai à la frontière) et 2000 leks jusqu’à Janina. Les seuls bus directs sont très tôt ou tard.

Avec cette histoire, une fois de plus, l’Albanie nous a donné une raison de la quitter à regret…

Nos aventures en Grèce dans les prochains épisodes !

4 réflexions sur “Sud de l’Albanie en famille : Ksamil et Butrint

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s